ce forum parle de tout et de rien!!^^

pour les ados: pour parler et faire des rencontres
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon roman( du 3 eme chapitre au 5 eme)

Aller en bas 
AuteurMessage
nado milari
Collège du post
avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : quelque part dans le 65...
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Mon roman( du 3 eme chapitre au 5 eme)   Dim 28 Mai - 15:22

Chapitre 3 :


Je me sentais attiré par la créature, je ne pouvais plus rien faire, mes doigts se rapprochait un peu plus du miroir, je me sentais perdu… Mon corps n’était plus sous mon contrôle, mais sous celui de la créature… La voix qui m’avait appelé était masculine, une voix cependant douce malgré la situation.. Je me senti tiré brutalement vers l’arrière et je m’étala sur le sol, l’homme derrière moi… le cri perçant retentit de nouveau, c’était la créature qui le poussait, cela me faisait mal aux oreilles… Le noir commençait à m’entourer, tout ne semblait plus que ténèbres et vide.. Et mon corps s’écroula sur le sol.. Je pouvais voir en rêve les yeux perçant et terrifiant de cette créature, son visage sinistre… Tel la mort avec un corps… Ou alors, un démon chargé de ramener les esprits égarer en enfers, ou dans un lieu identique à celui-ci… Si cet homme n’avait pas été là, peut être serais je en train de commencer une éternité dans les flammes des enfers, errant au milieu des âmes damnés… La créature me hantait toujours dans mon rêve, me faisant signe de venir vers elle, et plus je reculais, plus je m’avançais dans sa directions, son visage devenait de plus en plus gros et était éclaircit dans le noir.. On entendait un ricanement…Proche de la peur, un ricanement aussi sinistre que le cri qu’il avait entendu dans la salle de bain, un ricanement démoniaque… Je me mis à crier.. De toute mes force, de tout mon corps…Mais personne ne venait à mon secours, j’étais seul.. A la merci de cette créature…

Le cri résonna dans la cuisine lorsque j’ouvris les yeux en sursautant, j’était allongé sur le sol, et maintenu immobile par l’homme qui m’avait empêché d’atteindre la créature, il croisa mon regard et les yeux dans les yeux… Le temps se figea… Et là, je compris que cet homme serait une aide précieuse, son regard était plein de gentillesse, de compassion, je savais dès à présent qu’il était quelqu’un de bien…. Je cessai de bouger, et de trembler car je venais à peine de prendre conscience que j’avais reprit le contrôle de mon corps.. Je voulu parler mais ne sachant que dire je me contentai d’un simple :


« Qui êtes vous ? »

J’aurais crû qu’il se serait contenté de « un ami » ou encore qu’il n’aurait rien dit, mais non :

« Mon nom importe, mais je vais quand même te le dire, Esguinjin, voilà comment je me nomme, mais parlons ailleurs je te pris, la maison est surveillé par la créature, viens… »

Je n’eut même pas le temps de répondre et fut directement transporter dans le lieu où tout avait commencé.. La créature.. Le pentagramme… La vision… Je me retrouvai dans cet endroit quelque dizaine de minutes après que j’eut découvert que mon âme s’était échappée de mon corps… La nuit était présente et un sourire se fit apercevoir en face de moi… Des dents en pleine contradiction avec la nuit, l’homme, ou plutôt Esguinjin se tenait debout devant lui.. J’hésitais, devais je entamer la suite de la discussion, cela pouvais paraître ridicule mais allait de soi :

« Je ne sais pas si vous me connaissez, mais moi je m’appelle Nado… Nado Milari… Euh… Qui est cette créature ? Qu’est ce que nous faisons ici ? Comment se fait il que je sois mort ? »

Ces questions que je gardais dans ma tête depuis le début je venais de les poser à toute vitesse à cet homme, ne sachant s’il y saurait y répondre ou non… Il semblait réfléchir… Lorsqu’il dit d’une voix sereine et calme :

« C’est simple, vois tu la créature, cette chose que tu as aperçu toute à l’heure ? Malgré son apparence repoussante elle a le talent pour attirer les nouvelle âme entrée dans ce monde.. Tu va me demander quel est ce monde.. Tu es un garçon plein de curiosité.. Ce monde pourrait être considéré comme les limbes… Entre le repos éternel entre la sérénité ou la souffrance… Tu n’y crois pas n’est ce pas ? Et bien la créature en est la preuve… Elle aussi est prisonnière ici, ainsi que plusieurs de ses semblables.. En fait elle réunie les âmes pour les asservir et prendre le contrôle de ce monde d’après nos suppositions… Sais tu ce qui serait arrivé elle t’avais emporté dans son domaine ? Tu serais… No…. »

Je n’eut pas le temps d’entendre la fin de sa phrase, il me sembla entendre un cri… Je fut immédiatement transporté dans ma chambre… Je savais que je devais quitter cet endroit, si Esguinjin disait vrai, tout serait perdu pour moi si je suivais cette créature… Mes pensées se figèrent et je fut soudainement pris d’une peur.. Elle remplissait à présent mon cœur et mon âme, mon corps fut tiré vers la sorti de ma chambre, mon corps et mon sang était encore présent sur le sol… Dire qu’il y avait encore quelque minutes, j’étais encore vivant, j’aurais pu avoir toute la vie devant moi.. D’ailleur je ne sais pas exactement pourquoi je suis mort.. Je ne sais presque rien de ce qui s’est passé avant que je découvre mon corps.. J’ai les souvenirs de ma vie, de mon enfance, de mon adolescence, mais rien, je ne pu me rappeler le pourquoi de cette mort… Mon corps était arrivé devant la salle de bain, et je ne pu m’empêcher de tourner la tête vers le miroir, la créature me regardait intensément et un sourire diabolique, sadique s’afficha sur ses lèvres… Je voulu crier mais aucun son ne sorti de ma bouche… Le regard de la créature s’approchait de plus en plus de mon visage, mon nez se colla contre celui de cette chose… Je fut transpercé d’une douleur immense et je poussa un cri…

Lorsque j’ouvris les yeux je me retrouvais dans un monde sinistre, de glace…



Chapitre 4 :



Le domaine de la créature était juste sous mes pas, j’était allongé… Le corps et le cœur vide sur le sol de glace… Je m’attendais à un décor différent… Ressemblant aux enfers et aux flammes… Mais peu m’importait, j’était dans ce monde et rien ne changerais ça, j’en voulait quand même un peu à Esguijin, il m’avait sauvé de cette situation la dernière fois, et j’avais un espoir, aussi minime soit- il, qu’il me tire de là… Je ne savais dans quel lieu j’étais ni dans quel monde, si Esguijin disait vrai j’était dans le même monde mais à un lieu très éloigné de chez moi, je cherchais longtemps une solution et compris qu’il n’y en avait aucune, un bruit se fit entendre et résonna dans les cavernes de glaces dans lesquelles je me trouvais, c’était une sorte de bruit proche d’un ronronnement de chat mais beaucoup plus sinistre… Mon sang se glaça, une goutte de sueur parcouru ma joue, mes yeux fixèrent la droite puis la gauche, à un rythme de plus en plus rapide, j’étais terrorisé, ce qui après tout était normal dans ma situation… Des voix commencèrent à résonner dans ma tête :


« Va y ! N’y va pas ! Qu’est ce que tu attend ? Les réponse se trouvent là bas !! C’est trop risqué ! Mais voyons, tu voulais savoir la vérité, vas y !!! Vas y ! Vas y ! Vas y ! Vas y ! Vas y !!!! »

Ces voix devinrent de plus en plus forte à l’intérieur de mes pensées et je plaqua mes mains contre mes tempe serrant de toute mes force et essayant de penser à autres chose, mais impossible… Les voix résonnèrent dans ma tête, les échos s’amplifièrent et je m’accroupi sur le sol les main plaqué contre les tempes et une goutte de sang tomba sur la glace qui l’aspira aussitôt laissant une marque rouge… A présent la voix que j’entendais le plus était celle me disant d’aller vers ce bruit :

« Vas y !! Vas y !!! Vas y !!! Vas y !!! Vas y !!!! Vas y !!! Vas y !!! NOOOON !!!!!!!!!!!!!!! »

J’avais crié cela sans savoir que j’allais le faire, les voix cessèrent d’un seul coup mais un ricanement sinistre s’en suivit… Je fermais les yeux, espérant oublié ce que je faisait ici… Espérant oublier que j’étais mort et ne pensant que tout cela n’était qu’un cauchemar… Mon esprit se fit vide, et j’aperçu dans ma tête le visage de la créature… Lorsque j’ouvris les yeux, je n’y crut pas, je ne pensais pas que cela pouvait être réel, j’était bel et bien dans le même endroit, toujours ces cavernes de glace… J’essayais de me relever mais j’eut la surprise désagréable de me rendre compte que je ne pouvais plus bouger, non pas parce que j’étais paralysé, mais parce que mon corps était attaché à la glace… Toute les pensées se remuèrent dans ma tête, j’étais prisonnier, comment faire pour m’échapper ? Quelqu’un viendra t-il à mon secours ?… Tout cela paraissait impossible.. Lors des minutes qui suivirent je me sentis atrocement seul, jusqu’à ce que j’entende le ronronnement de tout à l’heure, juste à côté de mon oreille… Je m’attendais à voir la créature mais ce n’était pas elle, c’était une sorte d’homme mais il ne leur ressemblait pas, il avait comme des branchies au cou, la peau blance comme la neige, les yeux perçants… Il n’avait pas l’air méchant mais il commença à renifler mon corps, en descendant jusqu’à mon ventre, il posa sa main dessus et je fut surpris lorsqu’il sorti une griffe de son doigt et me griffa d’un signe qui formait une spirale dont mon nombril en était le centre, je souffrais terriblement et avait envie de crier, mais la douleur était telle qu’aucun son ne sorti de ma bouche… Cette chose qui se tenait sur lui rapprocha son visage du mien et la dernière chose que j’aperçu était ses dents acéré allant droit vers ma figure, cette fois le cri sorti… J’ouvris les yeux… Elle avait disparu mais j’étais toujours dans cet endroit, et soulagé d’être libre, mes mains et mon corps n’étaient plus accroché à la glace, je regardais mon ventre, une cicatrice y était profondément marquée… Je me relevais et marcha dans les cavernes, me disant que si je voulais sortir de cet endroit il fallait que je le connaisse dans les moindre détails… j’avançais, doucement, ne sachant où j’allais et pensant qu’un sursaut où une créature m’attendrais à chaque tournant, mais rien, on aurait pu croire que ces cavernes étaient vide…

Je m’arrêtai soudainement, restant figé sur place, la créature venait d’apparaître en face de moi…. La peur m’envahissait… Je cru apercevoir une sorte de distorsion à ma droite.. Etait ce un passage ? Je ne réfléchi pas une seconde de plus.. Il fallait absolument tout faire pour éviter cette créature… Je bondis vers le droite et la main de cette créature me frôla le cou, ce qui me remplis d’une sensation de dégoût… J’étais terrifié bien plus qu’auparavant, je plongeais dans cette distorsion, espérant que ce n’était pas le fruit de mon imagination… Et qu’elle me mènerait quelque part.. N’importe où… Le cri de la créature retentit sur les parois de la caverne…. Lorsque je rouvris les yeux, j’étais accroupi sur le sol, au centre d’un stade, au centre de multiple personne…. Un soulagement parcouru mon âme et mon regard se perdit sur l’une de ces personnes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.galaspace.actifforum.com
Lsz
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman( du 3 eme chapitre au 5 eme)   Sam 16 Sep - 20:44

stars wars c'est plate
Revenir en haut Aller en bas
twigster
Très grand posteur
avatar

Nombre de messages : 1430
Age : 26
Localisation : par la...
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Mon roman( du 3 eme chapitre au 5 eme)   Dim 17 Sep - 2:07

moi jaime pas! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://limstb.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon roman( du 3 eme chapitre au 5 eme)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon roman( du 3 eme chapitre au 5 eme)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie comme un roman (vidéo)
» Explication sur "Le roman du Mt St Michel".
» Si vous aviez à choisir, écririez-vous un roman ou un récit autobiographique?
» LE ROMAN DE VICTOIRE - " The Father", un thriller historique à la sicilienne
» 41e chapitre de l'Ordre de Château-Thierry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ce forum parle de tout et de rien!!^^ :: presentation, et chats :: ce forum parle de tout et de rien!!^^-
Sauter vers: